Vous êtes ici : Accueil > Les sapeurs-pompiers de France > Alerter les secours

Alerter les secours

Qui alerter ?

18  : les Pompiers gèrent les urgences (incendies, accidents de la voie publique, catastrophes naturelles…)

15  : le SAMU prend en charge tous les problèmes médicaux d’urgence et les problèmes de santé
17  : la Police et la Gendarmerie s’occupent des problèmes relatifs à la sécurité

112  : le numéro d’appel d’urgence européen redirige les appels vers le service de secours approprié

Que dire ?

Les situations nécessitant l’intervention des services d’urgence sont souvent différentes. C’est pourquoi il est compliqué d’éloborer une trame de questionnaire.
Dans un cadre général, les informations qui sont à connaître sont les suivantes :
  • Commune, rue et numéro de rue du sinistre
  • Ce qu’il se passe ou ce qu’il s’est passé
  • Le nombre et l’état de la ou des personnes impliquées
  • Les gestes de secours prodigués à la ou les victimes
  • Un numéro de téléphone qui vous permet de rester joignable par les secours

Le 114 : un numéro d’urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes.

Mercredi 14 septembre 2011 : Activation du Centre National Relais des appels d’urgences pour personnes déficientes auditives – numéro unique 114 –

Depuis le 14 septembre 2011, toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence qui nécessite l’intervention des services de secours, pourra composer le « 114 ».

Ce nouveau numéro d’urgence national unique et gratuit est ouvert 7 jours sur 7, 24h/24. Il est accessible dans un premier temps exclusivement par FAX ou par SMS. Il ne reçoit pas les appels vocaux téléphoniques.

Le handicap auditif peut conduire à des mises en danger parfois dramatiques, par inaccessibilité des alertes ou par défaut de communication avec les services de secours.

Une loi du 11 avril 2005, suivi de son décret d’application du 16 avril 2008 prévoit la création d’un centre national de relais chargé de la réception et de l’orientation des appels d’urgence des personnes sourdes avec :
  • un numéro d’appel téléphonique unique et gratuit ;
  • un accès permanent 24/24 et 7/7 vers les numéros d’urgence (15, 17, 18 et 112)
  • un dispositif de communication adapté (Langage des Signes Français, Langage Parlé Complété et transcription écrite)
L’objectif est de rendre opérationnel sur l’ensemble du territoire le dispositif de relais téléphonique pour les appels d’urgence.

Le CHU de Grenoble a été chargé de la mise en place de dernier. Une phase de test a été réalisée à partir 15 août 2011 pour le département des Vosges. Elle a donné pleine satisfaction et a permis aux intervenants de procéder aux derniers réglages.

Le 114 : numéro d’urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes

Désormais toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence qui nécessite l’intervention des services de secours, pourra composer le « 114 ».
Pour en savoir plus, des documents sont consultables et téléchargeables sur le site :

Les appels émis vers le « 114 » arrivent dans le centre relais national implanté au Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble chargé de son exploitation. Ce centre fonctionne selon un mode innovant : l’équipe est composée de professionnels sourds et entendants spécifiquement formés, qui se répartissent l’analyse et le traitement des appels. Ils communiquent avec la personne sourde ou malentendante et lui demandent si besoin des renseignements complémentaires afin de déterminer si la demande urgente concerne la santé (fracture, étouffement…), la sécurité (agression, disparition d’une personne…), ou un danger (feu, gaz, …).
Si ces professionnels constatent qu’il y a vraiment une urgence, ils transfèrent ensuite la demande au service d’urgence (SAMU, sapeurs-pompiers ou police/ gendarmerie) le plus proche de la personne qui a contacté le « 114 ». Le service d’urgence local décide alors de l’action à entreprendre (intervention, conseil…), comme il le fait habituellement pour tout appel téléphonique.