Vous êtes ici : Accueil > Les dossiers > Les spécialités > Le Secours en Montagne (SMO) > Formations

Formations

Mai et Juin 2017 - Stages Secours en Montagne Niveau 1 et 2

Mai et juin 2017 - Stages Secours en Montagne niveau 1 et niveau 2

 

Gérardmer – Crêtes Vosgienne : Six personnels du Groupe Secours en Montagne Sapeurs Pompiers (GSMSP) ont participé à un stage SMO 1 organisé sur le massif. Parmi eux, trois étaient déjà sauveteur GRIMP (IMP2), et 3 étaient EPIM (Equipiers de Première Intervention Montagne). Ils ont pu aborder toutes les techniques de progression en milieu montagneux, sur les secteurs du Hohneck / Spitzkoepf, de la Martinswand et du rocher du HANS au lac Blanc. Pour la 2ème année, le stage était dirigé par le Sergent Sébastien MARTINON (SMO 3).

Chamonix : Un Equipier de Première Intervention Montagne (EPIM) du Groupe, par ailleurs professionnel de la montagne (Accompagnateur), a validé sa formation d’Equipier Secours en Montagne SMO 2, au cours d’un stage toujours aussi exigent, réunissant tous les départements de montagne.


Mercredi 8 février 2017. Accueil de l’Ecole d’Infirmiers Anesthésistes du CHRU de Nancy

Refuge du Sotré – Crêtes : Pour la seconde année, le Service de Santé et le Groupe Secours en Montagne ont accueilli 19 étudiants de l’Ecole Régionale d’Infirmiers Anesthésistes du CHRU de Nancy, accompagnés de 4 de leurs enseignants et cadres.
Il s’agissait pour ces futurs diplômés, après 2 ans d’étude derrière une 1ère carrière d’infirmier, de confronter leurs pratiques professionnelles aux milieux et aux contraintes opérationnelles du Secours en Montagne.
La journée a débuté par une conférence / débat conduite par notre Médecin-Chef sur les spécificités des médicalisations et para-médicalisations pré hospitalières en milieux périlleux. Celle-ci s’est tenue dans la salle de conférence du refuge du Sotré sur les crêtes du massif.
L’après midi était consacrée a 2 mises en situations opérationnelles avec les secouristes du Groupe Secours en Montagne. Les stagiaires ont pu vivre les différentes phases d’une opération de secours en milieu montagneux enneigé (localisation, abordage, médicalisation et conditionnement, puis extraction), en mettant en œuvre leurs savoirs et savoirs faire d’infirmier anesthésiste.
De l’avis de tous les participants, cette imprégnation dans un environnement peu habituel à leur quotidien aura été d’une grande richesse.
 


Juin 2016 - Stages Secours en Montagne niveau 1 et niveau 2

Gérardmer – Crêtes Vosgienne : Du 8 au 10 juin 2016, 4 personnels du Groupe Secours en Montagne Sapeurs Pompiers (GSMSP) ont participé à un stage SMO 1 organisé sur le massif. C’est dans une « fenêtre météo » favorable, en ce mois de juin pluvieux, qu’ils ont pu aborder toutes les techniques de progression en milieu montagneux, sur les secteurs du Hohneck, de la Martinswand et du rocher du HANS au lac Blanc.


Chamonix : Un Equipier de Première Intervention Montagne (EPIM) du Groupe a validé sa formation d’Equipier Secours en Montagne SMO 2, au cours d’un stage toujours aussi exigent, réunissant tous les département de montagne, du 6 au 17 juin 2016.


Deux spécialistes du secours en montagne vosgien en stage de chef d’unité.

Chamonix : Un cadre du Groupe et le Conseiller Technique Départemental en recyclage ont participé à un stage de Chef d’Unité Secours en Montagne Neige dans les Alpes.


C’est aux Grands Montets, à Flaine, à l’aiguille du midi dans la vallée blanche, à la Loriaz et à la Flégère, que 8 stagiaires venus de Savoie, des Alpes-Maritimes, de la Drôme, des Hautes-Alpes et des Vosges ont pu mettre en œuvre toutes les techniques de secours et de progression en milieu enneigé.


Encadré par des Guides de Haute Montagne de l’EcASC (Ecole d’Application de la Sécurité Civile), ils ont complété leur maîtrise dans :

 

  • la conduite de groupe (équipement de passage, pentes raides, risques avalanche, évolution glacière, topographie, etc…)
  • le secours en avalanche
  • les secours techniques et mises en sécurité
  • le commandement opérationnel
  • le secourisme en montagne

La réussite à ce stage très exigent à nécessité plusieurs années de préparation et conclut la formation de Chef d’Unité Secours en Montagne.
 


Du 2 au 4 mars 2016 : Stage GRIMP Adaptation Neige / EPIM Hiver.

Un stage hiver du Groupe Secours en Montagne Sapeur-Pompier (GSMSP) s’est déroulé sur le massif, dans de bonnes conditions d’enneigement. Cinq stagiaires, venus des Centres d’Incendie et de Secours de Remiremont, Eloyes, Saint-Dié des Vosges et Belfort (90) se sont formés aux techniques de secours et de progression en milieu montagneux hivernal.

Le stage était placé sous l’autorité de l’Adjudant Vincent PETITCOLIN, Directeur de stage et de l’Expert Yves CACHEUX. Ils ont reçu l’appui de deux membres de l’association Niv’ose (Pierre Marie DAVID et Fabrice LUDMANN), pour les modules spécifiques sur la nivologie, et du Médecin Capitaine Etienne MATHIOT, le médecin du groupe, pour la partie médicale spécifique au milieu montagneux.

L’encadrement et les secouristes du Groupe se sont joint à cette formation pour leur entrainement, et profiter des manœuvres de grande ampleur.


Du 7 au 18 septembre 2015 - Stage de Chef d’Unité Secours en Montagne SMO3.

Chamonix : A l'issue d'une formation se tenant à l'ENSA (Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme) de Chamonix, un membre du Groupe de Secours en Montagne de Sapeurs-Pompiers des Vosges (GSMSP 88) vient d'obtenir le diplôme de chef d'unité de secours en montagne – SMO3.

Cette qualification lui permettra de commander une équipe de secouristes en intervention, composée de Gendarmes du PGM de Xonrupt Longemer, et de Sapeurs-Pompiers du GSMSP, comme le prévoient les dispositions particulières ORSEC Montagne, par l'engagement en mixité des 2 services, et l'alternance du commandement. Il lui offrira également la possibilité de participer à la formation de ses collègues dans le domaine de la progression et du secours en Montagne.
Cette formation exigeante requiert une préparation longue, autant sur la composante de progression (Escalade, Course d'arête, orientation...) mais également sur la composante liée aux techniques de secours, pour laquelle ce nouveau chef d'unité a pu s'appuyer sur une expérience de sauveteur GRIMP depuis de nombreuses années.
Cela porte à 4 le nombre de chefs d'unité SMO, et 7 chefs d'unité GRIMP Adaptation Neige, au sein du GSMSP.


 


28 au 30 janvier 2015 : Stage GRIMP / EPIM adaptation Neige - Col de la Schlucht

Les 28, 29, et 30 janvier a eu lieu le stage neige à destinations des sauveteurs et chefs d'unité GRIMP, ainsi que des EPIM.

A cette occasion, nous avons accueilli des stagiaires vosgiens bien-sur, mais également des participants du Doubs, et du territoire de Belfort.

70 cm de neige fraiche sont tombés pendant ces trois jours ; autant dire que l'immersion a été totale !

Au programme : Progression en raquettes, utilisation des crampons/ piolets, encordements, construction d'abris de fortune et bien sur diverses techniques de secours en milieu enneigé.


Du 17 au 22 mars 2014. Secours en Montagne de niveau 3 module Neige.

Chamonix  : Un cadre du Groupe Secours en Montagne vosgien a participé au stage national SMO3 module Neige, avec plusieurs autres Chefs d’Unités Secours en Montagne venant de tous les massifs Français.

Ce stage de haute technicité, et d’engagement physique important a nécessité une grande préparation de la part des candidats. Ils sont maintenant en capacité de commander les interventions les plus techniques en milieu montagneux enneigé, et d’assurer la formation des équipiers.

10 et 14 janvier 2014 - Strasbourg – Entzheim (67) : Qualification treuillage sur Hélicoptères de la Sécurité Civile.

Les Chefs d’Unité du Groupe Secours en Montagne ont suivi une formation de qualification aux opérations de treuillage avec les Hélicoptères de la Sécurité Civile.
Ils interviendront désormais, sur ces missions, en mixité avec notre partenaire du Peloton de Gendarmerie de Montagne.


16 au 20 septembre 2013 - Chamonix – Les Houches (74) : Stage SMO-SSSM.

Un des médecins du Groupe de Secours en Montagne a suivi un stage en Haute-Savoie, destiné à aborder les spécificités de la prise en charge d’une victime en milieu montagneux.
Outre la spécificité de l’héliportage et de l’hélitreuillage, le groupe de médecins a réalisé plusieurs courses en montagne. Ce stage va permettre de renforcer la capacité de médicalisation des interventions en montagne. A ce jour, 2 Médecins et 2 Infirmiers participent régulièrement aux activités du Groupe.

2 au 13 septembre 2013 - Chamonix – Les Houches (74) : Stage SMO 3.

Un Chef d’Unité GRIMP du SDIS des Vosges et cadre très actif du Groupe Secours en Montagne a validé le stage du plus haut niveau de la spécialité.
Il était accompagné du Conseiller Technique Départemental, en recyclage, qui participait à l’encadrement de cette formation.

28 au 30 mai 2013 - Chamonix – Les Houches (74) : Stage SMO1.

Deux équipiers de première intervention montagne (EPIM) du Groupe Secours en Montagne ont participé à un stage SMO1 en Haute-Savoie, pour renforcer leurs compétences en montagne.
Cette formation va leur permettre d’accéder au cursus de formation Secours en Montagne.
Ce stage s’est déroulé dans des conditions climatiques difficiles qui ont accentué l’engagement physique demandé aux stagiaires.

Samedi 18 et lundi 27 mai 2013 - Préparation stage SMO1.

2 journées de beau temps, en ce mois de mai maussade, ont été consacrées à un stage de préparation au stage de préparation au stage SMO1, qui se déroulera en Haute-Savoie (74).
C’est sur les sites de la Martinswand, sur la crête Vosgienne, et au Petit Rocher à Saint-Amé, que les stagiaires ont pu se préparer à toutes les techniques de progression en montagne : escalade, rappel, etc…
Les premières manœuvres techniques de secours ont pu également être abordées.


Stage Secours en Montagne de niveau 2 module neige (SMO2 neige).

Chamonix (Haute Savoie) : Du 8 au 13 avril 2013, un équipier sauveteur du Groupe Secours en Montagne Sapeurs Pompiers (GSMSP88) a participé à un stage "neige". Cette formation réunissait 7 stagiaires venus de Haute Corse, des Alpes Maritimes, ainsi que notre Vosgien parmi ces "montagnards de la Méditerranée". Les conditions météorologiques difficiles, associées à un risque avalanche allant de "marqué à fort" (3 et 4 sur une échelle de 1 à 5), a placé les stagiaires dans des conditions opérationnelles proches de celles souvent rencontrées. c’est aux Grands Montets, à la Tête de Balme, à la Flégère et au Prarion que se sont déroulé les différents exercices de secours et les courses en montagne.

Jeudi 21 et vendredi 22 mars 2013 - Formation Recco© et préparation SMO2 module neige.

4 personnels du Groupe Secours en Montagne Sapeurs Pompiers (GSMSP) se sont rendus aux Houches, près de Chamonix, pour suivre une formation avec la société Recco. Cette entreprise équipe les pisteurs des stations de ski et les organismes de secours en montagne de radar de localisation de victime d’avalanche, équipés de réflecteurs intégrés à leurs équipements. C’est Guy ROBERT, un guide de Saint Gervais, ancien CRS de montagne, qui assurait cette formation. Cette formation sera ensuite démultipliée à tous les secouristes en montagne du département.

Le 2ème jours était consacré à une préparation au stage SMO2 module neige, par une course en montagne au dessus de Servoz. C’est à la Pointe Noire de Pormenaz que se sont rendu les secouristes Vosgiens (20km et 1400m de dénivelé).

Mardi 5 mars 2013 - Formation nivologie

En cette belle matinée ensoleillée du mois de mars, une dizaine d’équipiers et chefs d’unité de l’équipe de secours en montagne ont eu le plaisir de travailler avec Pierre-Marie DAVID, expert local dans ce domaine depuis de nombreuses années, en vue d’acquérir ou de réviser quelques notions essentielles de nivologie. Il était accompagné de Stéphane PIERRE, professionnel de la montagne, qui tient, avec son épouse le refuge CAF des 3 Fours.
Après une description très précise du sondage par battage et la réalisation d’une coupe stratigraphique, accompagnés des commentaires des experts, le groupe s’est dirigé vers le sommet de la Martinswand pour observer plus spécifiquement les couloirs du Hohneck, et évaluer les signes potentiels de risque d’avalanche.
En deuxième partie de journée le groupe s’est dirigé vers le col de Falimont, pour travailler l’évolution en crampons et le ski de pentes raides dans les couloirs du secteur.
Nous remercions chaleureusement Pierre-Marie DAVID et Stéphane PIERRE pour leur intervention, dont nous avons pu apprécier la pédagogie et la haute technicité.
Rendez-vous est pris pour une seconde session, en salle, où sera étudié de manière plus théorique et scientifique les relevés de l’hiver, réalisés par nos 2 spécialistes.



Stage Secours en Montagnede niveau 2 (SMO2)

Du 11 au 22 juin 2012, deux équipiers GRIMP de l’équipe Secours en Montagne du SDIS des Vosges et venant des centres de Remiremont et de Saint Dié des Vosges, se sont rendus aux Houches près de Chamonix en Haute-Savoie (74) pour un stage national d’équipier Secours en Montagne. Ce stage a nécessité une préparation et un investissement tout particulier, qui leur a permis d’être reçu à l’examen. Interview de nos deux lauréats et du Capitaine MARTIN le responsable de l’équipe :

SDIS88  : Cette formation SMO2 est-elle aussi difficile qu’il ne s’en dit ?

Capitaine Denis MARTIN : C’est effectivement une formation exigeante qui nécessite une très bonne pratique des disciplines de la montagne, notamment dans toutes ses techniques de progression, tels que l’escalade et l’alpinisme. C’est pourquoi, nous y envoyons des secouristes d’expériences très motivés, avec une solide préparation. Elle reste néanmoins accessible à qui s’en donne les moyens. La preuve en est avec les 3 réussites lors de ces 2 dernières années, ainsi que les nombreux candidats qui ont déjà réalisé le premier niveau.

SDIS88  : Qu’elle a été votre préparation pour cette formation ?

Sergent Jean Christophe WENTZEL : Nous avons commencé notre préparation l’année dernière pour le stage SMO1. Celle-ci nous a permis de compléter notre préparation physique générale liée à notre activité quotidienne de sapeur-pompier (course à pied, musculation, natation, etc...), par une préparation physique et technique plus spécifique (escalade sportive, progression, dénivelé, etc..). Les différents sites du département, tant en intérieur qu’en extérieur, nous ont permis d’atteindre nos objectifs. Les séances d’entrainement avec Bernard JUNGER, Brevet d’Etat d’Escalade à la Ville d’Epinal, nous ont été d’une aide précieuse dans notre progression. Cet entrainement, bien consolidé par notre programme du printemps, nous a permis d’atteindre le niveau requis et d’être prêt pour ce stage.

SDIS88  : Qu’elles ont été vos meilleurs moments durant ce stage ?

Caporal Sébastien MARTINON : C’est sans conteste de pouvoir évoluer dans ces massifs grandioses autour de Chamonix, haut lieu international de l’alpinisme, avec des partenaires et un encadrement de haut niveau. En effet, les formateurs, guides de haute montagne, nous ont amené à nous dépasser tant physiquement que techniquement. Ceci, que se soit dans les grandes voies d’escalade, les manœuvres de secours, ou avec l’équipage de la base hélicoptère de la Sécurité Civile DRAGON74.

SDIS88 : Comment les techniques de secours ont-elles été abordées ?

Sergent Jean Christophe WENTZEL : C’était là un domaine où nous étions nettement plus à l’aise qu’en escalade. Notre formation initiale GRIMP y étant naturellement pour beaucoup. Il s’agissait pour nous d’adapter des techniques connues au milieu de la haute montagne.

SDIS88 : Quels sont vos objectifs maintenant ?

Caporal Sébastien MARTINON : Maintenir le niveau atteint, tout en préparant le module hiver. Et naturellement, pouvoir mettre nos connaissances et techniques acquises durant ce stage au profit des secours qui se tiennent sur notre département.

SDIS88 : Cette formation est-elle adaptée aux besoins de notre département ?

Capitaine Denis MARTIN : Tout à fait. Malgré le fait que la moyenne montagne Vosgienne puisse paraitre plus accessible, elle recèle des sites nécessitant, si des secours doivent s’y tenir, une très grande technicité. D’autre part, ces formations SMO s’intègrent pleinement dans la complémentarité qui existe entre tous les membres de l’équipe Secours en Montagne : SMO, GRIMP et EPIM. Cela permet de répondre à toutes les situations, avec un maillage du territoire bien adapté à nos missions de Secours à Personnes en montagne.


Stage Secours en Montagne niveau 1 (SMO1)

Annecy - massif du Parmelan (Haute-Savoie) : du 29 au 31 mai 2011, 4 équipiers de l’équipe Secours en Montagne du SDIS des Vosges ont participé à un stage de 3 jours au sommet du Parmelan sur les hauteurs d’Annecy en Haute Savoie.

La délégation Vosgienne, constituée de 3 Équipiers de Première Intervention Montagne (EPIM) et d’un sauveteur GRIMP (IMP2), s’est intégrée dans une session de 13 stagiaires issus de tous les massifs de l’hexagone.
Encadrée par les Guides de Haute Montagne du Groupe Montagne Sapeur Pompier (GMSP 74), le stagiaires ont pu commencer à renforcer leurs compétences en progression en milieu montagneux, en escalade et en techniques de secours, dans l’objectif de pouvoir intégrer la formation d’équipier Secours en Montagne (SMO2) dès la saison prochaine.

Une année de préparation intense, tant technique que physique, attend les candidats.

Stage de préparation Secours en Montagne niveau 1 et 2 (SMO1 et SMO2)

Du 14 au 16 mai 2012, 5 candidats aux prochaines formations Secours en Montagne de niveau 1 et 2 (SMO1 et SMO2), qui se dérouleront fin mai et courant juin en Haute Savoie, se sont retrouvés autour du responsable de l’équipe pour 3 jours de préparation intensives.
Le premier jour était consacré à l’escalade rocheuse sur le site réputé de la Martinswand sur la crête Vosgienne entre le Hohneck et Col de la Schlucht. Jusque tard dans la journée, les stagiaires ont pu renforcer leurs techniques de progression en escalade sur des voies nécessitant l’utilisation de plusieurs longueurs de corde.
Le lendemain était consacré à la validation des pré-requis d’accès aux stages. Il s’agissait de réaliser un parcours chronométré d’un dénivelé de 1000 mètres, avec un sac à dos de 10Kg au départ de la maison forestière du lac de Retournemer, en direction du sommet du Hohneck, puis de redescendre sur l’autre versant dans le cirque glaciaire du Frankenthal, pour remonter au sommet de la Martinswand en passant par la chaume des Trois Fours. Une fois arrivé, les stagiaires ont montré leur aisance en montagne par un parcours en terrain varié, toujours avec un sac de 10Kg, autour du rocher d’escalade. Ils ont du évoluer dans des pentes herbeuses, des sentiers escarpés et des blocs rocheux.
Deux voies d’escalade (une sportive, de cotation soutenue en chausson d’escalade et une plus "rustique" en grosse chaussure de montagne) étaient ensuite à réaliser.
Le reste de l’après-midi était consacré, dans les abords du sentier des roches, à la réalisation des relais de secours par la pose de pitons et de coinceurs.

Le dernier jour, réserve aux candidats au stage de niveau 2, a été principalement orienté sur les différentes techniques de secours et de progression en montagne sur la roche des artistes à Gerardmer.
Nous souhaitons un excellent stage à tous nos Vosgiens dans les sites exceptionnels du massif du Mont Blanc en Haute Savoie.

Stage Secours en Montagne module neige (SMO2 neige).

Chamonix (Haute Savoie) : Du 5 au 10 février 2012 un stage Secours en Montagne en milieu montagneux enneigé de 6 jours était organisé par le SDIS de la Haute Savoie (74). Le responsable de l’équipe, Le CNE Denis MARTIN, en tant qu’encadrant en recyclage et le SGT Vincent PETITCOLIN y participaient avec des secouristes venus de nombreux massifs de l’hexagone (Pyrénées Atlantique, Principauté d’Andorre, Hautes Alpes, Alpes de Haute Provence et Haute Savoie).


Le niveau était, comme chaque fois, très relevé. Pour exemple, parmi les skieurs expérimentés et pratiquants de la montagne, les Andorrans faisaient partie de l’équipe nationale de Ski-Alpinisme et étaient engagés la semaine d’après sur la célèbre course "la Pierra Menta".
Les Guides de Haute Montagne et les Chefs d’Unités, qui encadraient ce stage ont pu apporter toutes leurs connaissances et leur expérience sur les techniques de progression et de secours en milieu montagneux enneigé.

De nombreuses courses de haute altitude et technicité ont permis de faire acquérir aux stagiaires toute l’autonomie et la maitrise des règles de sécurité. Les techniques de secours étaient mises en oeuvre dans les sites grandioses de ce massif d’exception. Il s’agissait de maitriser les techniques de toutes les phases d’une opération de secours :
  • la localisation (préparation d’itinéraire, topographie, progression rapide, efficace et en sécurité)
  • les secours (extractions d’avalanches, secourisme en montagne)
  • l’évacuation (barquette et traineau en toute neige et toute pente)
L’équipage d’alerte de la base hélicoptère de la Sécurité Civile de Chamonix a, également, dispensé un module théorique et pratique sur l’utilisation de l’hélicoptère sur les opérations de secours en montagne l’hiver.

Ce stage confortera, encore un peu plus, la capacité opérationnelle du SDIS des Vosges pour les nombreux Secours à Personne en montagne sur notre massif.

Formation Conducteur Quad (COD QUAD)

Du 26 au 30 septembre 2011 s’est tenu un stage COD 2 VLTT + QUAD pour 7 membres de l’équipe Secours en Montagne.

Les 1er et 11 juin, ainsi que le 7 septembre 2011 , une vingtaine de secouriste en montagne, déjà titulaire du COD 2, ont validé leur aptitude à la conduite QUAD.

Tous ont ensuite complété leur formation initiale par un module d’une journée en milieu montagneux enneigé les 11, 17 et 18 février.

Ces stages organisés par l’EDSP étaient coordonnés par le Major Frédéric CLEMENT, Formateur à la conduite d’engins et membre de l’équipe secours en montagne et de toute son équipe de formateur.

Stage EPIM hiver / GRIMP adaptation neige.

La Bresse-Gérardmer-secteur crêtes : les 8, 9 et 10 février dernier, trois Chefs d’Unité, deux équipiers du Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP) et trois équipiers de Première Intervention Montagne (EPIM) se sont retrouvés pour un stage de secours en montagne en milieu enneigé. Encadré par les Conseillers Technique et Chefs d’Unité des spécialités SMO et GRIMP, ainsi que par le SCH Jean Marc ANTOINE du CS la Bresse, accompagnateur en Moyenne Montagne et Pisteur Secouriste, ils ont appréhendé, durant ces trois jours, toutes les facettes des opérations de secours en montagne en milieu enneigé.
Tout d’abord, les phases de localisation, qui précèdent presque toutes les opérations, au travers de la progression toutes neiges et toutes pentes en raquette. Cette partie du programme a été également l’occasion de mettre à rude épreuve les connaissances déjà acquises par les stagiaires en topographie. En effet, le massif enneigé et les conditions hivernales rendent les navigations bien plus compliquées.
Ils ont ensuite vu toutes les techniques de secours en neige :
  • auto-secours du groupe en avalanche à l’aide du Détecteur de Victime d’Avalanche (DVA), de la pelle et de la sonde.

 

  • secours organisés sur avalanche
  • conditionnement et évacuation de victime en civière type barqauette en toutes pentes

  

  • dégagement de télésiège en panne avec les exploitant des stations de ski (la Bresse Hohneck)

Les points forts de ce stages auront été l’après-midi passée à travailler sur un véritable dépôt d’avalanche avec l’équipe Cynotechnique, sous la combe des hirondelles dans une ambiance "haute montagne" près de l’arrête des Spitzkopf, où les stagiaires ont remonté une civière sur plus de 150 mètres de dénivelé par 5 techniques de cordes successives, jusqu’au parking du Chitelet. Le dernier jour du stage aura été, également, l’occasion de mettre en oeuvre toutes les techniques et connaissances acquises sur un chantier d’avalanche dans les pentes escarpées sous la chaume des 3 fours.
Les quelques 1200 mètres de dénivelé enchainés durant ce stage, associés aux nombreuses techniques acquises, montrent toute l’intensité de cette formation.

Photos : SAP François GAINEL
 

Stage Secours en Montagne niveau 2 (SMO2)

Vallée de Chamonix (Haute-Savoie) : du 13 au 24 juin 2011, deux cadres de l’équipe Secours en Montagne du SDIS des Vosges ont participé à un stage de deux semaines en Haute-Savoie. Ce stage rassemblait des secouristes de toute la France (Haute-Savoie, Alpes-Maritimes, Haute-Corse, Drôme, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence et des Vosges). Ce stage a abordé 2 pendants fondamentaux de la spécialité : la progression en montagne et les techniques de secours.


Pour le premier, les Guides de Haute Montagne Sapeurs-Pompiers qui encadraient ce stage ont pu emmener les stagiaires sur les sites remarquables de ce secteur réputés mondialement pour toutes les activités d’alpinisme.

Pour le second, ces mêmes sites ont accueilli toutes les manœuvres de secours, celles-ci prenant une envergure toute particulière dans ces lieux grandioses. Une après-midi était consacrée à l’utilisation de l’hélicoptère. Encadré par l’équipage de DRAGON 74, l’hélicoptère EC145 basé sur la "Drop Zone" des bois à Chamonix, les stagiaires ont été hélitreuillés en paroi sur le massif.
 
Ce stage de haute technicité permet de renforcer la capacité opérationnelle de l’équipe vosgienne constituée de son maillage territorial serré, constitué d’Equipiers de Première Intervention Montagne (EPIM) et complétée par les Equipiers GRIMP et Secours en Montagne (SMO).

Un grand merci à nos collègues du SDIS de Haute-Savoie pour leur accueil de haut niveau.

Stage SMO1 (Secours en Montagne de niveau 1).

Les Houches Vallée de Chamonix : Trois équipiers et trois chefs d’unités GRIMP des groupements Montagne et Meurthe sont nouvellement formés SMO1 (Secours en Montagne de niveau 1). Le stage organisé par le département de la Haute-Savoie s’est déroulé dans la vallée de Chamonix sur la commune des Houches du 7 au 9 juin 2011.

Lors de ces trois journées de formation, ils ont pu apprécier les difficultés liées à la progression et aux Secours en Montagne. Le programme était riche et varié :
  • Escalade technique sur falaise en grandes voies avec relais
  • Escalade en chaussures de randonnées avec relais
  • Rappels en grandes voies
  • Techniques de secours avec relais
  • Techniques de corde au sol
  • Constitution de mains courantes en parois
  • Constitution d’amarrages de progression et de secours
  • Apprentissage et mise en œuvre d’ancrages artificiels (pitons, coinceurs…) 
  • Course type via corda de 600 mètres de dénivelé
  • Marche / course randonnée de 900 mètres de dénivelé chronométrée
  • Course rapide en terrain varié et escarpé chronométrée
  • Progression sur corde en parois et plein vide
L’encadrement du stage était assuré par 5 guides de Haute Montagne et un aspirant guide, tous SMO3, sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels. La session était composée de 16 stagiaires ; 8 Hauts Savoyards, 2 héraultais et 6 Vosgiens.

L’accueil a été chaleureux et les objectifs bien définis. Le stage s’est déroulé sereinement et, au-delà du sérieux dans le travail, l’ambiance est restée très conviviale malgré une pluie incessante et un brouillard ne laissant apparaître aucun paysage. Les discussions annexes avec les formateurs ont permis d’asseoir l’engagement Vosgien en matière de formation SMO.

D’un cursus GRIMP à la base, les stagiaires Vosgiens bénéficient aujourd’hui d’un regard plus large et d’un panel de techniques important en matière de Secours en Montagne. Ce milieu hostile nécessite un apprentissage en condition réelle de Montagne afin d’être mieux préparé pour les opérations à venir.

Les 6 diplômés SMO1 doivent, dès à présent, se préparer pour suivre le SMO2 l’an prochain. Une année de préparation est indispensable. Actuellement, un chef d’unité GRIMP est en cours de formation SMO2 en Haute-Savoie accompagné du conseiller technique SMO/EPIM des Vosges qui participe à l’encadrement.
 

Stage Topographie.

Lundi 23 et mardi 24 mai 2011, 13 membres de l’équipe départementale Secours en Montagne ont participé à une formation de Topographie. Ils ont vu toute la partie théorique lors de la première matinée à l’Ecole Départementale et au CTA/CODIS pour les outils du SIG (Système d’Information Géographique). Dès l’après-midi, l’accent était mis sur des mises en situations pratiques lors d’exercices réalisés en ville à Golbey et dans le vallon d’Olima pour le milieu naturel.


Le lendemain, dès 7h00, l’équipe de formateur a mis à profit la période habituellement consacrée aux déplacements pour rejoindre l’Ecole Départementale lors de tous stages, pour faire travailler les stagiaires par groupes, en « pilotant » leurs déplacements par radio sur le réseau routier du département. Les équipages sont arrivés sans encombre vers 9h00 au col de Menufosse sur les hauts de Cornimont, Sapois et Rochesson.
La journée était ensuite consacrée à des exercices et déplacements en milieu naturel. Le Quad du CS Cornimont a été utilisé par les stagiaires pour simuler des projections et des reconnaissances opérationnelles. Le choix de ce site de formation a, également permis au Sergent Chef Jean Marc ANTOINE de faire un « tour d’horizon » allant du Hohneck jusqu’au Ballon d’Alsace pour renforcer la connaissance du massif des stagiaires.
La journée s’est conclue par le traditionnel colloque au col de Menufosse, où les stagiaires ont pu faire part de leur satisfaction pour ce stage, ainsi que de la nécessité permanente de pratiquer et de s’entraîner aux différentes techniques de topographie, afin d’être le plus efficace possible lors de nos opérations de Secours.


Stage de Préparation au Secours en Montagne de niveau 1 et 2 (SMO1 & SMO2).

Du 9 au 13 mai dernier se sont tenus 2 stages de préparation aux formations « Secours en Montagne de niveau 1 et de niveau 2 », qui se dérouleront au mois de juin prochain.
Il s’agissait pour les candidats SMO2, durant 3 jours, de valider les pré requis d’admission au stage. Ces épreuves consistaient en une marche en montagne d’un dénivelé de 1000 mètres avec un sac à dos de 10 Kg effectuée au départ du lac de Retournemer en direction du point culminant du département au sommet du Hohneck, puis de basculer chez nos voisins Alsaciens au fond de la vallée du Frankenthal et de remonter vers la crête au col de Falimont en passant par la chaume des Trois Fours.

A l’issue de cette marche réalisée en 1h30 pour le dénivelé positif, les candidats ont du réaliser un parcours en terrain varié avec sac de 10Kg en faisant le tour de la roche de la Martinswand. Ils ont ensuite eu à valider 2 voies d’escalade.
Le reste du stage a été consacré à l’escalade (Martinswand – Lac Blanc), aux techniques d’alpinisme (progression en « terrain d’aventure » dans l’arrête des Spitzkopf) et aux techniques de Secours en Montagne.
 

Le jeudi et le vendredi étaient destinés aux candidats au stage SMO1, pour qui une présentation et la constitution de leur sac + matériel d’alpinisme a été faite. Ils ont ensuite réalisé une marche dénivelée en montagne avec un sac de 10Kg, ainsi que le parcours en terrain varié. L’après-midi, les stagiaires ont vu les techniques de descente en rappel (3 relais sur la roche de la Martinswand – 80m). Le dernier jour a été consacré à la réalisation de relais de secours à l’aide de pitons, coinceurs, sangles, etc…, ainsi qu’aux techniques d’escalade avec plusieurs longueurs de corde.
De l’avis des stagiaires, ces quelques jours de préparation ont été très bénéfiques. Nous leur souhaitons un bon stage pour cet été aux Houches près de Chamonix en Haute Savoie.



Formation "hiver" pour l’équipe Secours en Montange

Les week-ends des 28, 29 janvier et du 12 février dernier, ainsi que du 21 au 23 février se sont déroulées deux sessions de formation « hiver » de l’Equipe Départementale Secours en Montagne.
Ces formations réunissaient un public qui allait d’Equipiers de Première Intervention Montagne (EPIM) issus du recrutement du printemps dernier et qui terminaient leur formation initiale, jusqu’à des Equipiers et des Chefs d’Unité GRIMP d’expérience, qui venaient acquérir les compétences nécessaires au bon déroulement des Opérations de Secours à Personne en Montagne Hivernale.

Au cours de ces deux sessions de 3 jours chacune, les stagiaires ont pu appréhender les techniques de progression en milieu montagneux enneigé, avec pour point d’orgue la sécurité liée à cet environnement qui peut devenir très vite dangereux. L’auto secours du groupe, au travers des techniques et du matériel (Pelle – Sonde – Détecteur de Victime d’Avalanche), prenait une grande part des enseignements. Naturellement, les techniques d’abordage, de conditionnement et d’évacuation de victimes en milieu montagneux enneigé ont été enseignées dès que la maîtrise des techniques individuelles ont été acquises.
Ensuite, les techniques de secours et d’organisation de chantier pour avalanche ont été inculquées aux 28 stagiaires. Les deux sessions se sont toutes deux terminées par un exercice de grande ampleur qui réunissait toutes les techniques acquises. Cet entraînement a permis la validation des stagiaires et l’occasion pour eux de travailler en complémentarité avec l’Equipe Départementale Cynotechnique. Chacun a pu voir l’efficacité du binôme « maître/chien » sur les recherches de personnes ensevelies sous la neige ou en « questage » pour retrouver des personnes blessées. Les pouvoirs olfactifs et la rapidité d’action des chiens en ont étonné plus d’un !
L’encadrement de ces stages était placé sous la Direction du Lieutenant Pascal CLAIR pour la 1ère session et du Sergent Vincent PETITCOLIN pour la seconde. Ils étaient assistés pour la partie technique de ces stages d’un des « Professionnels de la Montagne » de l’équipe, le Sergent-Chef Jean-Marc ANTOINE qui est Accompagnateur Moyenne Montagne et Pisteur Secouriste.

Le Capitaine Denis MARTIN, responsable de l’Equipe Départementale, remercie tous les formateurs pour leur investissement et félicite les stagiaires pour leur engagement physique et leur bonne tenue lors de cette formation. L’esprit Montagnard était au rendez-vous.

Tests de préselections pour le Secours en Montagne

Samedi 29 mai dernier, 38 sapeurs pompiers des groupements montagne et meurthe se sont retrouvés au centre de secours de Gérardmer.
Leur objectif était de confirmer le profil de 24 futurs équipiers de secours en montagne, qui devaient suivre un stage en juin . A terme, 60 à 80 secouristes seront formés dans la spécialité.

Les stagiaires ont affronté la montagne vosgienne dés le matin puisqu’une marche allant du lac de Retournemer au Hohneck leur a été concoctée. 600 mètres de dénivelé qui ont renseigné l’équipe d"encadrement sur l’aptitude physique de chacun. A l’arrivée au sommet, chaque participant a pu montrer sa maîtrise des techniques du LSPCC. Rendez vous dans quelques mois pour une prochaine sélection.